Notre bâtiment à énergie positive

 Les objectifs du bâtiment :

 

Un bâtiment passif

Un bâtiment passif  est un bâtiment qui n’a pas besoin de système radiateur de ou de plancher chauffant pour maintenir le bâtiment à un bon niveau de température. Pour cela les besoins de chauffage sont réduits à moins de 15 kWh/m².an afin de pouvoir assurer les besoins en réchauffant l’air lors du renouvellement d’air du bâtiment.

 

 

Un bâtiment passif implique :

  • Une conception bioclimatique permettant d’optimiser les apports d’énergies du soleil

  • Une isolation renforcée des murs, de la toiture et des vitrages
  • Une étanchéité à l’air maximum
  • Une absence de pont thermique

 

Un bâtiment à énergie positive

Un bâtiment à énergie positive produit plus d’énergie sur site qu’il n’en consomme :

 

Des matériaux à faible impact environnemental

Les matériaux issus de ressources naturelles renouvelables ont été privilégiés :

  • Terre
  • Paille
  • Lin
  • Chanvre
  • Cellulose
  • Bois et fibre de bois

Le choix s’est également réalisé en sélectionnant les matériaux à faible énergie grise : des matériaux nécessitant peu d’énergie pour leur fabrication.

 

Des matériaux et des entreprises locales

La proximité des entreprises et des matériaux a été privilégié pendant tout le projet.

 

Les points clefs du bâti :

 

L'isolation

 

Coupe des murs (Est-Ouest-Sud)

 

Coupe du plancher intermédiaire

 

Coupe de la liaison mur-sol

 

 

Coupe de la toiture

 

 

L'inertie

 

L'inertie est importante dans un bâtiment comme celui-ci et permet de s'opposer aux variations brutales de température. Elle favorise ainsi un confort homogène et durable dans l'ensemble du bâtiment. Afin d'apporter de l'inertie nous avons utiliser la masse des chapes, d'un mur en parpaing plein et de murs en brique de terre crue.

Zoom sur la brique de terre crue

 

Les murs en brique de terre crue ont été utilisés pour séparer les bureau en façade sud. Au delà d'être un matériau naturelle nécessitant peu d'énergie pour sa fabrication, la terre apporte de la masse au bâtiment, stock les apports solaires de la façade sud pour les restituer lentement sous forme de rayonnement et participe à la régulation de l'humidité dans le bâtiment.

  

 

Zoom sur le mur en paille

 

 

Les énergies renouvelables :

 

Le solaire thermique

 

Surface de capteur installé : 14 m²
Production d’eau chaude sanitaire : 1014 kWh/an
Production de chaleur pour le chauffage : 5289 kWh/an
Taux de couverture 54%

 

 

 

Le photovoltaïque

 

132 modules monocristallins FranceWatts
19800 Wc
Production 21500 kWh/an
                                  
 

 

Le granulé de bois

Une chaudière automatique étanche au granulé de bois comble le restant des besoins de chaleur qui ne sont pas couverts par le solaire thermique.

 

L'étanchéité à l'air et la ventilation :

 

Etanchéité à l'air

 

Le CRER a souhaité réunir l'ensemble des acteurs de l'opération pour une formation sur l'étanchéité à l'air avant démarrage des travaux, afin que chacun puisse prendre conscience de ces actions dans la globalité du projet et ainsi planifier et organiser le chantier en gardant en tête cet objectif commun.

 

Cette sensibilisation, le travail en équipe et le professionnalisme des entreprises du chantier nous a permis d'obtenir un résultat très satisfaisant :

 

 

Ventilation mécanique

Des ventilations mécaniques double-flux sont réparties entre les espaces à occupation permanente et temporaire afin de limiter leur consommation d'électricité tout en limitant les pertes d'énergie liées à la ventilation.

 

Rafraichissement nocturne

 

Des ouvertures sécurisées sont prévues pour réaliser un rafraichissement nocturne. Une circulation d'air s'opère naturellement entre les ouvertures du rez de chaussée (a gauche), le vide crée entre le rez de chaussée et l'étage et les ouvertures de l'étage (à droite).

 

     

 

Les acteurs de la construction :

 

Les partenaires financeurs

 

Investissement :
  • Maitrise d’œuvre         6983 € HT (14,7% des travaux)
  • Travaux                    593371 € HT
  • Total                        680354 € HT
  • Soit 1505 €HT/m² (452 m²)

 

Financement :
  • Europe                 239704 €
  • Conseil Régional     59926 €
  • Ademe                 61323 €
  • Conseil Général      99144 €
  • CRER                   286 931 €

 

Création Grain de Sel